Fin de semaine de silence

Lieu: 
Catégorie: 

On s’y sent un peu comme les apôtres avant la Pentecôte, on s’y retrouve en groupe, fébrile, silencieux et pensif, désireux de recevoir les grâces de l’Esprit-Saint et pour lequel on se met en entière disposition. Les premiers instants de silence m’aident à réaliser l’impressionnante circulation d’idée sur la route de ma pensée à réaliser que nombreux tracas usurpent une précieuse énergie que je souhaite consacrée au Christ. À se taire, on fait face avec plus d’exactitude à notre état présent, à nos émotions, nos pensées et attitudes. Certaines pensées reviennent plus souvent qu’à leur tour et ce temps d’arrêt permet de les soumettre, par la méditation et l’adoration, à la Lumière et à la Chaleur de la Vérité, à inviter le Christ à reprendre la place qui lui revient et, de répandre sa Paix Unique, rétablissant ainsi une délicieuse harmonie dans le cœur. De vivre cette expérience est certes magnifique et le privilège de le faire en groupe est fantastique. Une complicité s’installe dans nos sourires, un soutien se tisse dans l’invisible et on ressent de façon toujours croissante l’amour et la fraternité entre chacun, me faisant réaliser qu’on peut tant se dire sans utiliser les mots. Je souhaite accorder toujours plus de temps et de volonté à ce type de retraite, puisque cela permet de vivre à la fois une grande purification de notre être et de découvrir et d’approfondir la révélation merveilleuse de l’Amour de Dieu. C’est dans le silence que Dieu parle au cœur de l’homme et je remercie de tout cœur les organisateurs de cette retraite qui, en quelque sorte, ont été les haut-parleurs du Créateur.

À vivre absolument, une fin de semaine, tous les jours et dans l’éternité!

MERCI!

 

Michaël Fontaine