Biographie

Biographie Laurent Gagnon, prêtre
(1922 – 1999)

Fils de monsieur Joseph Gagnon et de dame Marie-Louise Caron, Laurent demeurait à St-Jean-Port-Joli.  Il a fait ses études classiques au collège séraphique des Pères Capucins d’Ottawa, au collège de Ste-Anne-de-la-Pocatière ainsi que ses études théologiques au Grand Séminaire de Québec.  Il a été ordonné prêtre dans la paroisse Saint-Roch de la ville de Québec, le 15 juin 1946.  Le célébrant était alors le cardinal J.-M. Rodrigue Villeneuve.

En 1947, il est nommé prêtre-auxiliaire au collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière.

De 1955 à 1957, à titre d’aumônier, il s’occupe des œuvres diocésaines.

De 1957 à 1960, il est aumônier national de la Jeunesse Rurale Catholique.

De 1960 à 1964, il est responsable de la construction du séminaire de Tegucigalpa au Honduras où il exerce son ministère.

De 1964 à 1966, toujours à titre d’aumônier, il œuvre au foyer d’Youville et est professeur à l’École Technique de Montmagny.

En 1966, il devient curé d’El Quetzal, au Guatémala.

L’évangélisation devient alors son œuvre principale.  Les besoins sont multiples et très vite il voit à ce que deux paroisses comprenant près de 30,000 fidèles répartis en une soixantaine de villages reçoivent le message évangélique.  Ces villages vont de quelques dizaines d’habitants jusqu’à plus de deux milles.  Ne pouvant pas être présent à tous, aussi souvent qu’il le souhaitait, il est inspiré à rédiger l’Évangile de l’an 2000* pour l’aider dans sa tâche.  Commence alors un long processus de recherches, de méditations, et de prières.  Devant les contraintes physiques d’évangéliser tant de villages répartis sur un aussi grand territoire, il a formé une centaine d’apôtres laïcs qui, chaque semaine, réunissaient les habitants de leur village  pour leur prêcher l’évangile.  Ces apôtres assistaient eux-mêmes tous les mois à des entretiens spéciaux qui leur permettaient d’approfondir la bible et de transmettre plus efficacement leur enseignement. Ainsi naissaient les groupes de partage.

De retour dans le diocèse de Sainte-Anne-de-la-Pocatière en 1978, il se retire au bord du lac, sur sa montagne, où il se consacre à l’évangélisation par des retraites et par des écrits.  Que ce soit au Lac Trois Saumons, à Melbourne, à St-Antoine-de-Tilly, à St-Calixte ou ailleurs, nombreux sont ceux et celles qui ont bénéficié de ses enseignements spirituels toujours conformes à l’évangile.

En 1998, en réponse à la demande de Jésus à Dozulé, il participe à l’érection de 14 croix glorieuses un peu partout dans la province. **

Laurent Gagnon nous quitta le 11 février 1999 pour ce monde meilleur qu’il chérissait tant.  L’église de St-Jean-Port-Joli n’était pas assez grande pour accueillir tous ceux et celles qui ont voulu lui rendre un dernier hommage.  Lors de la célébration, Monseigneur Fecteau, alors évêque du diocèse, était assisté de nombreux concélébrants.

Guidé par cette parole des Écritures : «Ils avaient faim, mais il n’y avait personne pour leur donner à manger»…  Laurent fut définitivement un maître spirituel qui a su scruter, enseigner et vulgariser la Parole de Dieu afin qu’Elle devienne plus accessible à tous. 

Aujourd’hui encore son œuvre d’enseignement spirituel se poursuit…

Merci Laurent de prier pour nous.

 

 

* - L’Évangile de l’an 2000 a été imprimé en 1974
** - Pour plus de détails, voir l’Historique de PenV.S. inc. sur ce site
 

Biographie

Vérité et Vie


Ces livres sont disponibles via PenVS Lac Trois Saumons et dans les Centres.

L'Évangile de l'an 2000 est également disponible en anglais et en espagnol.