Lettre de Pâques 2017

Vers Pâques

Debout … Suivons-le

De nombreuses communautés chrétiennes ont pris cette année cette courte phrase pour unifier autour d’eux mais surtout autour de Jésus le Christ, notre cheminement vers la Résurrection, vers une meilleure compréhension de notre Résurrection.

Quelle merveilleuse idée. En effet, n’est-il pas écrit à maintes reprises dans les Écritures l’importance de Dieu et de son Fils dans notre recherche de la vie éternelle.

« Il nous ressuscitera pour une vie éternelle. » 2Ma 7.9

« qui me met en lumière aura … la vie éternelle » Sir 24.31

« qui croit à celui qui m’a envoyé a la vie éternelle » Jn 5.24

Et cette dernière parole vient confirmer pourquoi nous devons le suivre

« Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie, dit Jésus » Jn 14.6

La résurrection est l’espoir final de toute notre vie. C’est l’aboutissement dans la gloire de tout ce que nous aurons fait de bien. « Celui qui perd sa vie la sauvera » (Lc 17 :33) disait Jésus.

Profitons de ces quelques moments de réflexion autour de ce thème pour mieux comprendre comment travailler efficacement à notre résurrection ; à bien effectuer ce passage de la mort à la Vie tel que Jésus nous l’a enseigné mais surtout tel qu’il l’a réalisé.

Suivons-le

Bien souvent, nous amenons beaucoup de confusion dans notre esprit en voulant comparer et mélanger la résurrection des morts, la résurrection de la chair et la résurrection des corps. Chacune de ces résurrections a bien des significations propres, mais a comme prémices essentielles la Résurrection spirituelle.

Jésus a été le premier d’une multitude de frères à réaliser pleinement sa résurrection spirituelle. Au Jardin des Oliviers, il a dit à son Père « que ta volonté soit faite et non la mienne » et sur la croix, n’a-t-il pas dit « tout est accompli » ? Par le fait même, il a fermé la boucle du salut et de sa résurrection spirituelle entière. Par la suite, rien ne l’empêche de dire : Je suis descendu vers les morts (nous les pécheurs) et j’en suis ressuscité pour leur montrer qu’après ce qu’ils pensent être la vie, il y a la Vie Éternelle.

J’ai pris une couverture de chair comme eux ont dû se couvrir après la faute, mais maintenant je n’ai plus besoin de ce vêtement inutile, car mon pèlerinage sur terre est terminé. Maintenant, il m’est permis de prendre un corps lumineux, éthérique, spirituel voir même physique pour continuer à les éduquer, à les enseigner jusqu’à ce qu’ils en aient besoin.

Comme Jésus l’a fait en premier avant toutes autres résurrections, il est important pour nous de réaliser notre résurrection spirituelle. Tout le reste viendra par surcroît si tel est notre désir (résurrection des morts, de la chair et du corps) ou si nous désirons servir Dieu.

La première condition pour amorcer notre résurrection spirituelle est d’avoir la très grande humilité de constater, de prendre conscience qu’en plus de porter en nous le germe éternel de vie, nous portons aussi le germe temporaire de mort pour revenir à la Vie Éternelle.

La vie en nous provient de notre Créateur parce que celui-ci nous a créés à son image et à sa ressemblance. Dieu ne crée rien de défectueux. Il n’a jamais rompu son alliance, son lien avec nous et sans cesse il prend tous les moyens pour nous faire prendre conscience de son amour infini (le rachat par son Fils sacrifié, le don de sa Mère, de son Esprit, de sa Parole, etc …).

Malheureusement, par un effet de notre propre capacité de créer, nous portons aussi ce germe temporaire de mort causé par l’ignorance, par le péché et l’illusion et par les actes de mort posés quotidiennement de façon consciente ou non.

Une des racines les plus profondes réside dans notre ignorance du monde spirituel et éternel. Que savons-nous de Dieu, de l’Amour, de son Royaume, de ses envoyés (prophètes) et de leurs messages ? Que savons-nous de notre naissance spirituelle, de notre mission, du chemin à parcourir ? Pouvons-nous revoir chacune des périodes de la vie de Jésus sur terre afin d’y déceler des messages qui me sont personnellement adressés ? Rien n’arrive sans que cela soit utile hier, aujourd’hui et demain. Plus nous « connaîtrons » Dieu et sa Parole, plus nous nous libérerons, donc plus nous ressusciterons. Dans les Écritures, il est dit :

« Les morts ne savent plus rien » Ecclésiaste 9.5

« Nous sommes dans l’ignorance des dons spirituels » 1 Co 12.1

« L’ignorance les tient éloignés de la Vie de Dieu » Eph 4.18

Jean et Paul le répètent sans cesse : Ignorer son origine et son mystère nous éloigne de la résurrection spirituelle.

Nous voyons bien que nous savons très peu de choses donc que nous vivons en partie dans une mort spirituelle.

Ce qui est important pour nous réside dans le fait que Jésus a été placé sur notre chemin, qu’il est Vérité et que cette Vérité nous libère de toute ignorance, de toute mort causée par celle-ci.

« Je suis la Vérité … » dit Jésus Rom 14.6

Suivons-le

« La Grâce et la Vérité sont venues par Jésus-Christ » Jn 1.17

« En obéissant à la Vérité, vous avez purifié vos âmes » 1 Pi 1.22

« Celui qui croît en moi a la vie éternelle » Jn 6.47

Une deuxième racine, bien ancrée, qui nous rattache à la mort, est notre appartenance à l’illusion et au péché. À cause de notre capacité de créer, mais aussi d’une utilisation erronée de notre liberté, nous nous sommes enfermés dans un tourbillon d’illusions et de chemins opposés à l’Amour divin.

« Par le péché, la mort est entrée dans le monde » Rom 5.12

« Si tu prends telle route … dont l’issue est la mort » Pr 16.25

« Le salaire du péché c’est la mort » 2 Co 7.10

« Le péché consommé engendre la mort » Jac 1.15

Les Écritures sont parsemées d’exemples où l’homme a pris de mauvais chemins et s’est laissé bercer par toutes les illusions terrestres. En toute humilité, mais aussi en toute honnêteté, combien de fois le péché nous a amenés sur de faux chemins. Le vol, la corruption, l’impureté, le mensonge, l’envie ne nous ont-ils pas seulement enfoncés dans la mort ? Que d’illusions également autour de la richesse, du pouvoir, du savoir, du prestige, de la matière, des plaisirs terrestres nous ont-ils éloignés de la véritable vie spirituelle ? Tous ces éléments peuvent et sont des distractions qui continuent à me maintenir dans un certain niveau de mort et à retarder ma résurrection spirituelle.

Encore ici, Jésus a dit « Je suis le Chemin … » Jn 14.6, mais surtout ce bon chemin, le chemin qui mène à la résurrection spirituelle.

« Tu me feras connaître le chemin de la vie » Ps 15.11

« Le Seigneur met les égarés sur le bon chemin » Ps 24.3

« Dieu connaît le chemin de la Sagesse » Job 28.23

Jésus est venu sur terre. Il a été éprouvé en tout ce que l’homme a été éprouvé. Il a vaincu la mort car il n’a pas péché. Il a vaincu les illusions terrestres et a reçu le plus grand des triomphes : La résurrection spirituelle.

Suivons-le

Une troisième et dernière racine qui nous retient à la mort, c’est cette grande facilité que nous avons à faire des actes de mort comparativement à des actes de vie qui nous mèneront à la résurrection finale.

« Ne sois pas lâche dans tes actes » Sir 4.34

« Ils renient Dieu par leurs actes » Tite 1.16

« Les morts jugés selon leurs actes » Apoc 20.12

Combien de fois, encore ici, nos actes ne correspondent pas à l’enseignement d’un ressuscité spirituel ? Jésus est venu sur terre et sans cesse il a agi avec des actes d’Amour. Il enseigne la Parole qui libère, il impose les mains, il guérit,il partage, il témoigne de tout ce qui est bon, beau, juste et louable.

Encore ici, suivons-le. Soyons conscients des actes que nous ne devons plus faire (jugement, etc …) pour laisser place à de nombreux actes d’Amour.

« C’est à l’Amour que vous aurez les uns pour les autres que l’on reconnaîtra que vous êtes mes disciples » et n’oubliez pas que je suis le premier ressuscité. À vous de me suivre et je vous accompagne sur ce chemin, nous dit aujourd’hui Jésus.

À chacun et à chacune,

Joyeuse Résurrection ! Dieu est toujours là qui nous attend, comme le père de l’enfant prodigue, sur le chemin.

 

Jacques Pelletier

Équipe des centres, des fermes et de la boucherie 2017

 

Voir également: "onglet Nouvelles - Communiqués" - Et Maintenant

Voir aussi: "onglet Nouvelles - Travaux" - Travaux 2017