Lettre de Noël 2018

                                                                                                                                                                Du Pôle Trois-Saumons 

Décembre 2018

                     

           Si c’était vrai        ………

                        ………     Et pourtant c’est vrai !

 

Oh ! Oh ! Oh !

               Aujourd’hui, la température est merveilleuse et le paysage est tout blanc avec des arbres et un sol remplis de neige étincelante parsemée de perles où le soleil y fait sa demeure.

               Le Père Noël est heureux de venir vous raconter sa véritable histoire

               Mais tout d’abord, comment allez-vous mes très chers petits enfants ? Avez-vous été sages tout au cours de l’année ? Et avez-vous pu réaliser la mission qui vous a été confiée d’égayer votre entourage ? Attention le Père Noël connaît la réponse parfaitement car la « Reine des Neiges » lui a tout révélé. Tout ce que vous avez accompli de beau, de bon, de juste, de miséricordieux et de louable m’a été communiqué par cette merveilleuse Reine. Le reste n’a pas d’importance.

               En passant, savez-vous pourquoi mon assistante, la Reine des Neiges, s’appelle comme cela ? D’autres aussi l’appellent Marie la Reine des Neiges. En effet, il n’y a aucun humain, à part elle, qui a pu réunir autant de pureté en accomplissant parfaitement toutes les vertus et les dons de l’Esprit. La neige avec toute sa blancheur et sa pureté est ce qui la caractérise le plus. Je t’aime tant Marie ma Reine des Neiges que souvent je t’appelle maman et qu’il m’est possible de la partager avec vous afin que vous puissiez aussi l’appeler « maman ».

               Cette « Reine des Neiges », cette maman, votre maman, me confirme que vous méritez pleinement votre « PRÉSENT ».

               Vous savez mes chers petits enfants que le Père Noël est un étrange mélange de Vérité et d’Illusions. Ensemble, nous allons essayer d’éliminer le plus possible les illusions autour du « Père Noël » pour ne conserver que ce qui est vrai.

               Vous savez mes tout petits que le Père Noël que vous connaissez maintenant avec sa barbe blanche, son habillement rouge, ses bottes noires, ses rennes et son gros rire date de très peu de temps. En effet, je suis apparu sous cette forme vers le milieu du 19e siècle aux États-Unis. J’avais et j’ai toujours cette mission de propager les véritables valeurs d’Amour, de Paix et de Joie en récompensant tous ceux et celles qui aiment.

               Bien avant cela, j’ai été aussi Saint Nicolas (3e siècle après Jésus-Christ) avec la mission de protéger des enfants, des veuves et des gens faibles. Je fournissais nourriture, abri, conseils à tous ceux et celles qui en avaient besoin.

              Mais avant Saint Nicolas, j’existais également dans le même esprit, c’est-à-dire celui de guider, d’aider à retrouver le véritable chemin, à sauver ceux et celles qui étaient perdus et qui avaient le désir de bien vivre leur « présent » dans la Vérité et l’Amour. C’est à ce moment que je véhiculais le plus de Vérité sur ce que je suis véritablement. J’incarnais alors le lien entre ce que je suis vraiment et ce que je pense être. Mon lutin Jean (en termes d’aujourd’hui) n’a-t-il pas écrit :

  « Ceux-ci ne sont pas nés du sang, ni d’un vouloir de chair, ni d’un vouloir d’homme, mais de Dieu » (Jean 1.13)

               Et voilà que maintenant je pénètre davantage dans ce que je suis vraiment : dans la Vérité de mon existence. De toute éternité, moi le Père Noël, moi Saint Nicolas, moi Jésus, moi Monique, moi Solange, moi Lise, moi, peu importe le nom que je porte actuellement, je suis dans mon « Présent » éternellement « Vie divine ».

              Notre disciple Jean nous l’a à nouveau mentionné :

« À moins de naître d’en haut nul ne peut voir le Royaume de Dieu » (Jean 3.3)

              Mon ancêtre, notre ancêtre Jésus est venu d’en haut, comme nous, pour faire entrevoir le Royaume de notre Père et nous ouvrir le chemin du retour.

              Ézéchiel, si nous voulons bien le comprendre, nous l’a très bien fait voir :

« À (ma) naissance (terrestre), (mon) cordon (avec le Père divin, céleste) n’a pas été coupé. » (Ez 16.4)

              Plusieurs autres lutins, appelés alors apôtres ou prophètes, n’ont-ils pas confirmés la priorité de notre naissance divine ?

« À toi je fus confié dès ma naissance » (Ps 21.11)

« Le Seigneur m’a appelé dès ma naissance. » (Is 49.1)

« Avant ma naissance, il m’a consacré. » (Jér 1.5)

« Dieu nous a sauvé par notre naissance du baptême. » (Tite 3.5)

« Quiconque aime est né de Dieu. » (1 Jn 4.7)

             En conclusion que je m’appelle Père Noël, Saint Nicolas, Jésus, le Christ, Monique, Solange, Lise, Jean-Marie, Mario, Aline etc … aujourd’hui nous devons nous souhaiter : « BON ANNIVERSAIRE » Car, grâce à Dieu, je suis né à la Vie divine et chaque jour, pas seulement le 25 décembre, je dois me rappeler cet anniversaire.

             En sachant qu’aujourd’hui c’est mon anniversaire, quel « Présent » me ferait le plus plaisir ?

             En fonction de la mission que j’ai acceptée lors de mon baptême, le plus beau des « Présents » que je souhaite, c’est de pouvoir « partager » avec ceux qui en ont besoin, de « nourrir » ceux qui ont faim, de « visiter » ceux qui se sentent seuls (malade, prisonnier, abandonné), de « donner à boire » à ceux qui ont soif de Vérité, de Justice et de Paix et finalement, à tous : BON ANNIVERSAIRE !

             Que Jésus et Marie vous comblent de leur « Présent » tout au long de la nouvelle année 2019 !

Oh ! Oh ! Oh !

              Le Père Noël

              Et ses nombreux lutins