Lettre de noël 2017

NOËL...NOËL...NOËL...C'EST (TOUJOURS) L'AMOUR!

Nous avons très souvent à fredonner ce merveilleux cantique durant la période des Fêtes : « Noël, c’est l’Amour ». L’humanité dans son sens plus large comprend peut-être mieux que chacun de nous individuellement le sens véritable de Noël.

En m’interrogeant sur les débuts de la date réelle de Noël (naissance de Jésus), j’ai pu découvrir que tout d’abord cette fête, d’origine païenne, a été édictée, fixée par l’empereur romain Aurélien en 336 après Jésus-Christ et que par la suite, ce fut le choix des premiers chrétiens de fêter la naissance de Jésus au moment même où le soleil se déclare invaincu, reprend de la force au solstice d’hiver. Tout commence à renaître à ce moment.

Mais pourquoi alors si les catholiques fêtent la naissance de Jésus le 25 décembre, les orthodoxes le 7 janvier, les églises arméniennes entre le 6 et 19 janvier, les églises byzantines entre le 5 et 18 janvier, voir même en Italie du nord le 13 décembre et tous un peu chacun selon ses traditions. D’ailleurs, plus légèrement, n’avons-nous pas le Noël des campeurs en juillet et combien de boutiques de Noël ouvertes à l’année avec leurs nombreux produits.

Donc, la question que je me pose est fort simple : est-ce que Noël est une question de date ou y a-t-il autre chose qui m’invite mieux à définir Noël et je reviens à mon cantique du début : « Noël c’est l’Amour »

Notre ami, l’apôtre Matthieu, m’a permis de comprendre un peu mieux Noël (25, 31-46) « Toutes les nations seront rassemblées devant Jésus et celui-ci dira venez les bénis de mon Père fêter avec moi Noël. Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli; j’étais nu, et vous m’avez habillé; j’étais malade, et vous m’avez visité; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi! » Beaucoup d’entre nous dirons : « Mais Seigneur, quand avons-nous fêté Noël avec toi? » Et il répondra : « Amen, je vous le dis : chaque fois que vous avez donné à manger, à boire, que vous avez accueilli, habillé, visité, que vous êtes allés vers l’un des plus petits de mes frères, vous avez fêté Noël avec Moi, parce que vous avez aimé. »

Et d’autres, dans leur coeur, entendront que, parce que vous n’avez pas donné à manger, à boire, que vous n’avez pas accueilli, ni habillé, ni visité, que vous n’êtes pas allés vers l’un des plus petits, vous avez manqué de fêter la fête de l’Amour, la fête de Noël avec Moi.

Noël, c’est l’Amour et cela à chaque instant de l’année. À chaque jour, plusieurs fois par jour, par mes cadeaux (actes d’Amour), je fête Noël.

Jésus a été le premier à m’expliquer le vrai sens de Noël :

 J’avais faim de sa Parole : il est venu me donner cette nourriture éternelle, me l’expliquer, la mettre en pratique et m’encourager à continuer.
 J’avais soif de Vérité : il m’a donné, comme à la samaritaine, cette eau qui me désaltérera éternellement, qui vivifie mon âme et mon esprit.
 J’étais un étranger sur cette terre : il m’a fait comprendre que je n’étais qu’un pèlerin, un voyageur, que ma résidence n’est pas ici, mais au Royaume de Dieu. Il m’a montré le chemin du retour. À moi de le suivre, sachant fort bien qu’il m’accompagne.
 J’étais nu : il m’a habillé de tout son Amour, sa Miséricorde, sa Paix.
 J’étais malade : il m’a visité. Lui, un Dieu, s’est fait homme pour que je puisse sortir de ma maladie spirituelle et me guérir à tout jamais.
 J’étais prisonnier : il a donné sa vie en échange de la mienne. Il a donné tout ce qu’il avait de plus précieux, sa Vie, pour que je retrouve la mienne. Voilà l’Amour de Jésus, voilà son Noël, voilà ses cadeaux. À moi maintenant de donner au suivant.

Je suis justement maintenant dans la préparation de mes cadeaux de Noël :

 J’ai trouvé un conseil judicieux à donner à celui qui fait face à un problème.
 J’ai trouvé dans la Parole de Dieu une phrase, un paragraphe qui nourrira à souhait celui qui cherche une solution à un évènement.
 Quelqu’un veut que je fasse quelques pas avec lui … j’en profite pour l’accompagner dans une période importante de sa vie.
 Je connais beaucoup de malades, de personnes âgées, de prisonniers qui n’ont jamais de visite … j’en profite pour aller les rencontrer.
 J’ai la chance de rencontrer dans ma communauté de nouveaux immigrants … je les accueille, les guide, les aide.
 Je salue toutes les personnes que je rencontre sur le chemin.
 J’en profite, lors de conversation entre amis, pour faire voir l’autre côté (positif) d’une situation.
 Je partage, je donne, etc…

Voilà les cadeaux que je suis en train de préparer pour tous ceux et celles qui m’entourent et que je pourrai distribuer tout au long de mon « Année-Noël ». J’ai encore beaucoup de surprises à venir, mais chacun de mes cadeaux est enveloppé de papier de marque « Amour ».

Nous vous souhaitons également de recevoir au cours de cette « Année-Noël » des cadeaux au centuple de ce que vous aurez donné.

Que Dieu et Marie nous bénissent et nous comblent à l’infini de leurs nombreux cadeaux d’Amour.

 

Jacques Pelletier
Équipes des centres et des fermes