La Résurrection...selon l'Abbé Laurent Gagnon

À l’exemple de Saint Paul, l’abbé Laurent Gagnon nous a montré le chemin de la résurrection de bien des façons : n’oublions pas ce qu’il nous a dit à ce sujet :

Une spiritualité bien vivante le plus possible :

  • Notre consécration du matin;
  • Un Rosaire;
  • La liturgie quotidienne de la parole;
  • La célébration eucharistique si possible;
  • Temps de méditation, d’adoration;

Trois questions à se poser régulièrement :

  • Qu’ai-je fait pour le Christ aujourd’hui?
  • Qu’est-ce que je suis en train de faire pour le Christ?
  • Que dois-je faire pour le Christ?

Maintenir notre engagement envers Pen.V.S. Inc. :

  • Si Dieu a voulu que sur notre chemin nous rencontrions Laurent et son organisation, c’est pour que nous utilisions au maximum les bienfaits de celle-ci sur notre chemin de résurrection. N’oublions pas :
  • La lecture des écrits de Laurent;
  • Les Centres et les Fermes;
  • Les sessions;
  • Les équipes de partage;
  • Le partage de nos biens et de notre temps;

Maintenir notre engagement à servir notre prochain :

  • C’est à l’Amour que nous aurons les uns pour les autres que l’on reconnaîtra que nous sommes les disciples de Jésus, que nous sommes sur le chemin de la résurrection. Cherchons toutes les occasions d’aider;
  • Mettons au service des autres notre compétence individuelle. Nous sommes tous égaux aux yeux de Dieu et choyés avec des dons spécifiques pour chacun. Que ces dons servent à notre prochain;
  • Ne jamais oublier que nous sommes en formation, en évolution;
  • Toutes les personnes et tous les événements que nous rencontrons (qu’on les juge bons ou moins bons pour nous) sont tous autorisés pour notre évolution spirituelle. Accueillons-les et acceptons-les avec reconnaissance;

Tout cela nous amène au don total ou si nous le voulons à la résurrection finale.

En étant assuré de l’immense amour de Jésus et de Marie pour chacun de nous, je demande à Dieu de nous bénir, de nous garder dans son intimité où se trouve la Vérité entière.

 

Jacques Pelletier

Et les équipes des Centres et des Fermes